Créer un blogue, ce n’est pas sorcier… sauf qu’un peu de magie serait cool

76

Sincèrement, pourquoi veux-tu créer un blogue? C’est long, ça prend du temps et il y a sûrement des centaines d’autres personnes qui font exactement la même chose que tu veux faire. Alors, c’est quoi tes motivations?

Ça, ce sont les merveilleuses remarques qu’on m’a dites quand je voulais démarrer mon premier blogue personnel, il y a environ 6 ans. Puis je les ai écoutées. Imagine le trafic monstre que j’aurais en ce moment si j’avais continué? Qu’importe ce qu’on va te dire, fais-le quand même.

Un blogue sert à développer ton branding personnel, te faire un nom sur le web et démontrer aux autres ce que tu es capable de faire. Professionnellement, ça peut t’ouvrir beaucoup de portes. En effet, entre un candidat qui n’a que son résumé de disponible avec aucune trace sur internet et un autre ayant un blogue actif, le choix est facile.

Bref, allons-y!

 

Avant de commencer

Il y a encore quelque chose que tu dois savoir #sorry. Quelle est la raison ultime qui te pousse à vouloir un blogue? Est-ce que c’est pour l’argent, éduquer les gens, pour le plaisir, pour une niche spécifique ou pour te pratique sur web? Il te faut une raison avant de débuter. Par exemple, mon blogue sert à me pratiquer sur le web et à éduquer les gens sur divers sujets importants.

Trouve ce qui te passionne avant d’écrire. Tu vas trouver tes soirées de rédaction moins plates.

 

Le plan d’action #stratégie

Tout bon début de projet commence avec une planification stratégique béton. Inutile de commencer quoi que ce soit les yeux fermés, je sais d’avance que tu vas te planter. Dans l’objectif d’avoir des résultats valables, comment peux-tu t’organiser?

Premièrement, qu’est-ce que tu comptes accomplir avec le blogue? On l’a vu un peu plus haut, il faut évidemment un but, une finalité à ton travail. Voici un exemple simple d’une mini planification à partir d’un objectif. Il n’y a certainement pas tout ce qu’il faut faire, mais ça donne une idée de l’ampleur du travail qu’il y aura à faire.

Planification-strategie-objectifs

Ensuite, tu peux tout planifier dans un KanBan comme MeisterTask. C’est un logiciel formidable qui te permet vraiment d’organiser ta vie. Je l’utilise couramment au travail et pour mes projets.

MeisterTask-planification-projet

L’idée derrière tout ça, c’est d’avoir en tête tous les petits quick steps à faire et de diviser les tâches. De cette façon, tu n’as pas l’impression d’avoir 15 000 tâches à faire pour hier!

 

L’hébergement du blogue

C’est souvent l’étape où plusieurs bloquent parce qu’il y a tellement de choix disponibles sur le marché. L’hébergement d’un blogue n’est définitivement pas à prendre à la légère. Voici quelques aspects à prendre en considération.

Les populaires vs les autres

On connaît tous GoDaddy, iPage, HostGator, BlueHost et les autres qui inondent leur présence avec de la publicité. Cependant, est-ce que ce sont les meilleurs? J’aurais tendance à dire oui et non. Personnellement, je suis avec InMotionHosting qui offre vraiment un bon prix et des serveurs décents. Cependant, ton va changer selon t’es objectifs.

Par exemple, GoDaddy comprend des outils pertinents et est un leader dans l’industrie des hébergeurs web. Par contre, lorsqu’on regarde les commentaires sur le service client et la qualité des serveurs, on se rend compte que ce n’est pas tout blanc et tout rose. C’est donc important de faire ses recherches avant de choisir un hébergeur. Lis les petits caractères dans les conditions d’utilisations, parfois ça cache des frais assez élevés pour rien.

 

La conception du site internet / blogue

Maintenant que l’hébergement est choisi, sur quelle plateforme ton blogue va-t-il être? Sera-t-il personnalisé (custom code), sur WordPress, sur un drag and drop comme Wix ou SquareSpace ou même Muse?

Une grande majorité des programmeurs vont recommander d’apprendre le code et de faire ton site toi-même. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui a le temps de le faire ou même l’argent pour payer quelqu’un. Il reste donc les solutions faciles comme WordPress ou tu peux créer un blogue à partir d’un thème. Tu dois faire attention, tous les thèmes ne sont pas créés égaux et ils peuvent ralentir ton site.

Finalement, la voie très facile consiste à prendre un Wix et lancer le site rapidement. C’est correct si tu es vraiment mal pris, mais sur une vision à long terme je ne le recommande pas.

Les extensions et les plateformes externes

Si tu es comme la majorité des gens ayant un site internet, fort probable qu’il y aura des plug-ins sur le tient. C’est correct et il n’y a pas de mal à en avoir. Cependant, vas-y mollo avec le nombre. Plus il y en a, plus les risques de sécurité sont grands.

J’ai 27 plug-ins actifs sur le site et 3 plateformes externes (SumoMe, LeadFox et Hubspot). Le problème est que les requêtes pointant vers mon site affectent énormément ses performances. J’utilise WP-Rocket comme utilitaire de cache pour l’optimiser. Il n’en reste que sans ça, mon site serait extrêmement lent.

Faire un site web en Growth-Driven Design?

Le growth-driven design est une méthode très efficace qui permet de lancer un site en quelques semaines voire en quelques jours. Cette technique repose sur un principe d’amélioration continue. Tu peux donc commencer avec une page d’accueil et une section blogue. Ces deux éléments ne prennent pas des mois à faire et tu peux mettre ton site en ligne en 24 heures. Ensuite, tu ajoutes tranquillement ton contenu et le reste de tes pages en ayant déjà du feed-back. Voici un article très complet sur le GDD.

 

Le marketing

T’as vraiment pas le choix de passer par là. Le marketing est au coeur de toutes les entreprises. Créer un blogue c’est comme créer une entreprise. Le marketing est donc capital.

Voici sur quoi te concentrer au début.

Médias sociaux

Que ce soit Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Pinterest et même SnapChat, il faut être sur ces plateformes. Certes, il faut tout de même varier les sujets lors de la publication de contenu. Rien n’est plus embêtant que de suivre une personne et de voir le même article sur tous les canaux. Cependant, si tu peux le faire si tu es à court de contenu et d’articles externes à partager. Afin de générer un bon trafic au début, ne sois pas gêné de le faire.

Maintenant, qui dit médias sociaux dits aussi gestion de communauté et publications récurrentes. Rien de plus bouffe-temps que la publication de médias sociaux. Pourquoi ne pas te faciliter la vie avec un logiciel comme Buffer? Un blogue sans médias sociaux, c’est comme du pain sans farine. C’est un peu plate en bouche.

Référencement

Peut-être l’un des points les plus importants de l’article. Le SEO (référencement organique) est sans aucun doute le problème numéro un des blogues amateurs. Les gens écrivent pour écrire sans se soucier qu’il y a une vie après la publication de l’article. Pour augmenter ses chances de trafic, les médias sociaux sont géniaux, mais à court terme. Le SEO quant à lui permet de se positionner dans les premiers résultats de recherches s’il est bien utilisé. Cela fait en sorte que le site garde un flot constant de visiteurs.

La recherche de mots clés est hyper importante. Chaque page du site (y compris les articles) doit être positionnée sur un mot clé pertinent. Dans un futur proche , je ferai un article sur l’importance du référencement pour un blogue. Pour le moment, utilise le Keyword Planner de Google afin d’identifier les opportunités de recherche. Tu peux aussi taper dans le moteur de recherche une thématique ou une phrase afin de voir les requêtes semblables.

On constate que les recherches portent sur les nouveautés du SEO et surtout la définition du SEO.

seo1-performance-recherches-googleDans la partie du bas, il y a aussi des suggestions qui peuvent aider.

seo2-performance-recherches-googleEnfin, le SEO est une arme puissante pour se positionner au top. C’est un peu le roi de la montagne sur le long terme. Voici un SEO bien fait en une image contre la compétition:

aoeII-meme-seo

Médias payés

C’est quoi ça des médias payés? C’est tout ce qui touche la promotion de votre blogue par des plateformes comme Facebook Ads ou Google Adwords. Je ne passerai pas une éternité sur le sujet , mais ils deviennent importants dans le futur. Faire de la publicité en ligne permet de mettre de l’avant son blogue beaucoup plus facile et d’augmenter son trafic par le fait même.

Suivre les performances

Mesurer ce qu’on fait est tout de même important. Grâce à Google Analytics, tu peux exactement savoir qu’est-ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Avec une bonne configuration, il est possible de mieux s’orienter.

 

La création du contenu

C’est certainement la partie la plus intéressante du blogue parce que c’est essentiel… Duh. La création de contenus peut prendre différentes formes:

  • Rédaction d’article de blogue;
  • Contenu vidéo;
  • Images et infographies;
  • E-books et ressources téléchargeables;
  • Etc.

Habituellement, ceux qui débutent dans l’univers du blogging se concentrent uniquement sur la rédaction d’article. C’est tout à fait normal puisque c’est la base. Afin de nourrir les médias sociaux, il faut des images et des infographies pour obtenir des fans et des abonnés. Sur le long terme, les ressources téléchargeables deviennent essentielles pour remplir sa liste de courriel.

Créer un blogue, c’est aussi poser cette question avant de se lancer dans le contenu: «Qui est mon audience cible?» Ton persona touche tous les aspects de ta stratégie marketing, mais surtout ton contenu. Par exemple, si mon persona était un monsieur de 55 ans, directeur d’entreprise B2B et très pointu sur les communications, je ne serais pas autant familier. Les sujets ne seraient d’ailleurs pas les mêmes.

 

Qu’est-ce qui arrive après?

Après avoir fait tout ça, qu’est-ce qu’il reste à faire? Bonne question à laquelle je réponds simplement: tout. Tout est encore à faire.

  • La maintenance du blogue;
  • L’optimisation du blogue;
  • La rédaction et la création de contenu;
  • L’automatisation marketing;
  • Développement des médias sociaux;
  • Le recyclage des vieux articles;
  • Etc.

Comme je l’ai mentionné, un blogue c’est comme une entreprise. Il faut toujours avancer et développer de nouveaux objectifs.

 

Créer un blogue = Work work work work work

Si tu crois qu’en ayant deux ou trois articles sur ton blogue va faire une différence, aussi bien ne rien faire du tout. Il y  a ne montagne de travail qui t’attend. Ça peut faire peur sur le coup, mais il y a un truc pour avancer et être productif. Tu dois diviser tes tâches et celles-ci en plus petites tâches. Selon moi, faire 5 petites tâches est plus gratifiant qu’une grosse.

work-work-everywhere

Il est capital de ne pas s’asseoir sur ses lauriers dans cette section de la création de ton blogue. Créer le site web et la planification étaie un jeu d’enfant. Maintenant, entre dans la cour des grands.

 

Stop giving a fuck about what people say!

Sur une note finale, il va toujours y avoir des gens qui vont vouloir ta peau. Te dire que ton blogue est à chier et qu’il est inutile. Prends ces insultes-là et transforme-les en énergie pour redoubler tes efforts. Des haters c’est un peu du carburant à voiture. Au début ça semble être inutile, mais ils sont en réalité les meilleurs alliés pour montrer au monde à quel point tu es AWESOME.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur